Toiture et charpente

Comment traiter et protéger la charpente en bois ?

La charpente en bois offre un cachet rustique à la maison. C’est pour cette raison qu’elle reste aujourd’hui le type d’installation le plus utilisé dans le monde du bâtiment.

De plus, ce type de structure présente plusieurs avantages à part l’esthétique traditionnelle comme la robustesse, la solidité et est un matériau écologique. Toutefois, la charpente en bois nécessite de prendre quelques mesures pour la traiter et protéger de certaines pathologies et de différentes attaques d’insectes xylophages. Diagnostic et traitements trouvent dans cet article comment faire pour traiter et protéger une charpente en bois.

Faites un diagnostic de la charpente en bois

Bien qu’elle soit assez résistante, la charpente en bois nécessite des inspections pour pouvoir apprécier son état général. Le traitement appliquer initialement lors de la pose peut se révéler être inefficace après une période de 10 ans, et doit être renouvelé périodiquement.

La charpente en bois est exposée à certaines dégradations, comme :

  • L’attaque des insectes xylophages : pouvant provoquer une fragilisation de toute la structure. On peut citer ici les termites, les capricornes ou les vrillettes ;
  • La prolifération des champignons : ces microvégétaux, comme le mérule, se développent surtout sur une charpente humide et mal ventilée et peuvent provoquer d’importants dégâts en quelques mois ;
  • Le pourrissement causé par une infiltration suite à une mauvaise étanchéité.

Il est alors important de vérifier régulièrement la charpente. Vous pouvez par exemple rechercher des signes révélateurs comme des traces d’attaques telles que les trous les stries et les sciures, l’apparition de ouate blanche ou de moisissures, ou une surface bombée, creuse ou affaissée.

N’hésitez pas à faire appel à cet artisan couvreur charpentier en Yvelines pour obtenir un diagnostic complet et précis. En effet, certains signes peuvent être difficiles à percevoir, que ce soit sur une charpente apparente ou non. De plus, ce professionnel est le plus amené à faire un diagnostic en hauteur, à identifier rapidement les débuts, les causes, et le traitement adapté à la situation, ainsi que les préventions nécessaires pour éviter leur réapparition. En outre, ce genre de diagnostic peut être requis dans certaines localités quand on met un bâtiment en vente.

Faire traiter la charpente en bois

Après avoir établi un diagnostic sur la charpente, un artisan charpentier peut alors établir un plan d’attaque et un plan de prévention adapté.

Plusieurs types de traitements sont possibles suivant l’étendue des dégâts :

  • Un traitement par pulvérisation de produit insecticide ou de traitement antifongique peut suffire si l’invasion n’est pas trop étendue ;
  • Un traitement par injection de produit antiparasitaire peut être appliqué pour des attaques plus avancées. Cela consiste à forer directement dans le bois et d’injecter le produit adéquat ;
  • Un ponçage ou un sablage peut être requis si les infections sont plus ancrées ou trop étendu. Pour les cas les plus graves, un remplacement des pièces trop infectées est à prévoir.

Une fois le traitement terminé, la phase de prévention peut être entamée pour compléter la protection de la charpente. Cela consiste à appliquer des produits anti-nuisibles et à pulvériser un produit fongique.

Ces opérations doivent être effectuées par un charpentier. Ce professionnel possède les compétences et les matériels adéquats dans la manipulation de ces produits chimiques.

Write A Comment