La toiture est l’un des éléments les plus importants d’une maison qui s’expose le plus aux intempéries, à la pollution et aux différentes agressions extérieures. Elle a besoin d‘être suivie régulièrement en faisant des visites de contrôle, du nettoyage des matériaux de couverture, ainsi que le maintien de son étanchéité pour éviter la formation de moisissure sur le toit. Tout cela est nécessaire pour prévenir qu’elle soit abîmée ou trop endommagée pouvant induire des conséquences catastrophiques. 

Les bons gestes à avoir pour bien nettoyer la toiture

Tant que la toiture n’est pas encore recouverte de mousse, on a tendance à la négliger alors que son nettoyage est impérativement indispensable. Le nettoyage de toiture est une occasion de repérer les petits problèmes faciles à réparer permettant d’éviter infiltrations, fuites, ou une totale rénovation de toute la couverture. Ainsi, pour garder sa toiture plus solide, propre, étanche, agréable et saine, il faut connaître et adopter quelques bons gestes :

Le moment et la fréquence de nettoyage

En général, la fréquence du nettoyage du toit se fait suivant plusieurs critères dont le matériau de couverture, l’âge de la toiture, et l’environnement (entouré d’arbres et de végétaux, en milieu très pollué, isolé, …). Mais on doit le faire en temps sec, hors vent, hors canicule, et en journée. De préférence, il faut nettoyer le toit deux fois par an, au début du printemps et à la fin de l’automne.

Les parties à nettoyer

Les parties de la toiture qu’il faut nettoyer sont les saillies, la ventilation, la couverture, les ouvertures, les fixations, les raccords de cheminée, les arêtes et faîtages, les noues, les éléments décoratifs, et les gouttières qui doivent être nettoyées plus souvent et régulièrement que la toiture elle-même pour retirer les feuillages et les débris. 

Comment faire pour nettoyer la toiture ?

Les différentes méthodes de nettoyage

Le nettoyage de toiture peut être effectué par diverses méthodes suivant le matériau de couverture. Il doit se faire dans le sens de la pente du toit, et de haut en bas, afin d’éviter les infiltrations. On peut citer le nettoyage au Karcher et le nettoyage à haute pression qui ne sont pas très adaptés aux tuiles et ardoises et sont recommandés uniquement pour les toits en bon état. Il y a aussi le nettoyage manuel à brosse utilisant l’eau de javel.

Les étapes de nettoyage

Afin de renforcer la résistance du toit, le nettoyage de la toiture doit être effectué suivant les étapes citées ci-après : la vérification et inspection de la toiture, l’évacuation manuelle des débris et feuillages, le nettoyage de la surface, le traitement de la surface avec une anti-mousse et un hydrofuge, et la réimperméabilisation avec une peinture à base de résine.

Les produits anti-mousse et hydrofuge pour entretenir la toiture

Ces produits permettent de préserver la qualité de vie dans la maison garantissant un toit sans mousse pendant un bon moment. Il est conseillé d’opter pour des produits de démoussage et d’hydrofugation écologiques ou faits maison comme l’acide citrique, le bicarbonate de soude, ou bien d’autres.

 

Write A Comment