Vous avez des travaux à faire à la maison et vous ne souhaitez pas solliciter l’aide de professionnel ? La gestion d’un chantier est une tâche ardue, mais à la portée de tous. Mais pour cela, il faut connaître les étapes importantes de la gestion d’un chantier. Pour vous aider dans votre projet, ce guide vous est proposé.

Étape 1 : Préparation et planification

Pour bien gérer son chantier, il faut une longue préparation afin d’anticiper toutes les possibles difficultés. Gérer soi-même son chantier ne signifie pas tout faire tout seul. Si vous n’avez pas les connaissances utiles au projet, il faut consulter des professionnelles pour faire une étude qui débouchera sur le devis. L’élaboration du devis pour permettra de choisir les techniques, le mode opératoire et les procédés à suivre pour mener à bien le projet.

Dans cette longue préparation, la prévention des risques doit se confronter à l’environnement du chantier, aux ressources à disposition et aux délais à respecter. Faire un planning sous forme de table est recommandé. Pour faire face aux intempéries, au retard de livraison et autres imprévus, laissez une marge de temps dans votre calendrier d’intervention. Dans la planification du chantier, il ne faut pas oublier la place des sous-traitants, chaque intervenant sur le chantier doit connaître le déroulement des interventions.

 

Étape 2 : Détermination des ressources

La détermination des ressources est décisive, car elle va aussi déterminer le budget nécessaire au projet. Quand on parle de ressources, on a tout de suite ensuite en tête les matériels. Mais les ressources font aussi référence aux ressources humaines utiles au projet. Il faut déterminer de quel type de technicien vous avez besoin ainsi que le nombre exact des effectifs.

Avec la planification faite en amont, déterminer les ressources sera facile. Du côté de ressources matérielles, il faut faire une liste des matériaux utiles à chaque étape du projet. L’erreur à ne pas faire est de s’y prendre trop tard pour faire les achats. Pour éviter cela, il faut planifier les achats en tenant compte de la livraison et du stockage.

 

Étape 3 : Application et suivi du chantier

Une fois que vous avez un planning bien ficelé et que vos ressources sont à disposition, il faut maintenant passer à l’action. Les 2 semaines de travaux sont les plus critiques dans ce type de projet. Prévoyez une installation provisoire pour les occupants de la maison durant cette période.

Plus les travaux durent, plus la fatigue et les imprévus vont se bousculer. Aussi, incluez un temps de pause pour reprendre des forces et vérifier si le planning est suivi. D’ailleurs, pour les projets de longue durée, il faut faire régulièrement des réunions de chantiers avec les acteurs du projet pour avoir un compte-rendu de la situation. Le suivi du projet implique d’avoir des documents relatifs au chantier. Plan, facture, bon de livraison, il faut tout garder. De nos jours, il existe des logiciels de suivi de chantier qui facilite cette mission.

 

Écrire Un Commentaire